Vers de terre géants prédateurs

Amis jardiniers bonjour,

Voici un article d’information sur cette espèce invasive importée

Ouvrez l’œil il y en a déjà de repérés dans les Pyrénées orientales

Nos jardins en semblent exempts mais il suffit de mettre en terre des mottes ou plantes en provenance des autres continents pour les y apporter.
Ils ressemblent plus à des sangsues mais vivent dans le sol .
Le lien :
Vers géants prédateurs .

Bonne lecture

Respect de l’environnement ?

Amis jardiniers bonjour,

Juste une petite présentation pour montrer ce que devient notre environnement et ce du seul fait d’une minorité d’individus .
Je profite de l’occasion pour vous rappeler que dans nos jardins, tous nos déchets, toutes les matières plastiques dont les liens , les emballages, poches et j’en passe, doivent être ramassés et mis en conteneurs de déchèterie . Il en va de même pour les mégots de cigarette dont les filtres saturés de nicotine empoisonnent le sol et la vie qui s’y trouve .

bords_de_champs1

Bonne journée et un bon conseil utilisez du rafia naturel ou des fibres naturelles biodégradables pour remplacez les liens synthétiques non réutilisables ou non récupérés .

calendrier lunaire rustica

Amis jardiniers bonjour,

Une nouvelle année de cultures a débuté, si la terre a été laissée au repos il faut déjà penser à organiser ses plantations .

Voici l’un des calendriers lunaires de janvier, il me sert de guide, m’évite des oublis  et cela est gratuit .

Le calendrier lunaire de janvier

Avec ce calendrier, jardiner en suivant les influences lunaires est facile. Utilisez-le pour programmer vos séances de jardinage, vos semis ou vos plantations en toute quiétude. Seule la météo reste la grande inconnue jusqu’au dernier moment… ou presque, grâce à nos conseils météo pour le jardin.

Que faire au jardin pendant la première quinzaine de janvier

  • 1er : Lune Montante
  • Du 02 au 15 : Lune Descendante
01 Lune ascendante
Jour racines
Le 1, ne jardinez pas après 17 h 40 (périgée).

Sur couche ou sous châssis, semer des navets.

02 Lune descendante
Jour fleurs
Préparer les emplacements des futurs artichauts. ameublir la terre sans la retourner et l’enrichir avec du compost mûr.

Planter les arbres et les arbustes à fleurs, vendus à racines nues.

03 Lune descendante
Jour feuilles
Par temps doux, au potager, aérer les cultures sous abri, épinards, laitues, mâche. Protéger des limaces.
Forcer des endives.Elaguer les arbres caducs.
Du 04 au 06 Lune descendante
Jour graines et fruits

(à partir de 13h41 le 4)
Le 4, ne jardinez pas avant 13 h 55 (noeud ascendant).

Installer les petits fruits (framboisiers, cassissiers, groseilliers), enterrer la base pour un meilleur enracinement. Prévoir une armature pour palisser les framboisiers.
Planter les arbres fruitiers à racines nues. Ouvrir de grands trous, mélanger du compost et de la corne broyée à la terre extraite. Piquer un tuteur et laisser les points de greffe hors de terre.

Du 07 au 09 Lune descendante
Jour racines
En régions douces et en sol léger, drainé, sur une parcelle non fumée récemment, planter l’ail blanc (variétés : ‘Messidrôme’ ou ‘Thermidrôme’), l’ail violet ‘Germidour’ et l’ail rose ‘Fructidor’. Séparer les caïeux, conserver les plus beaux, ceux du pourtour des têtes. Dans des sillons espacés de 20 cm, placer les caïeux, pointe en l’air tous les 10 à 12 cm. Enterrer peu l’ail et ne pas arroser.
Installer aussi les échalotes longues ‘Jermor’, ‘Longor’ et ‘Mikor’ en les espaçant de 15 cm.
Du 10 au 11 Lune descendante
Jour fleurs
Mettre en culture les bégonias et les cannas. Remplir des caisses de terreau et enterrer peu les racines. Placer à la lumière, à une température de 15 à 20 °C et arroser de temps en temps.
Du 12 au 13 Lune descendante
Jour feuilles

(à partir de 11h43 le 12)
Préparer le sol de la future aspergeraie. Tous les 80 cm, ouvrir des tranchées de 40 cm de largeur et 25 cm de profondeur. Y placer les griffes en mars.
Le 14 Lune descendante
Jour graines et fruits
Hors période de gel, planter les arbres fruitiers vendus à racines nues

Que faire au jardin pendant la deuxième quinzaine de janvier

  • Du 15 au 29 : Lune Montante
  • Du 29 au 31 : Lune Descendante
Du 15 au 16 Lune ascendante
Jour graines et fruits
15, ne jardinez pas avant 8 h 15 (Apogée)

En caissette, à 20 °C, semer les aubergines (‘de Barbentane’, ‘Baluroi’, ‘Blanche ronde à oeuf’), les piments et poivrons (‘Doux d’Espagne’, ‘de Cayenne’, ‘Petit marseillais’, ‘de la Bresse’, ‘Corne de taureau rouge’) . Espacer les graines de 2 à 3 cm et peu couvrir. Tasser, arroser et poser une vitre.
En toutes régions, semer en rangs les pois ronds nains,( ‘Douce Provence’, ‘Petit provençal’ ) ou les pois grimpants, ‘Caractacus’, ‘Roi des conserves’ainsi que les pois mangetout ‘Bamby’, ‘Norly’.

Du 17 au 19 Lune ascendante
Jour racines
Le 18, ne jardinez pas après 10h 25 (noeud lunaire).

Sous châssis ou en pépinière bien abritée, semer des poireaux ‘Gros long d’été 2’, ‘Jaune gros du Poitou’, ‘Electra’. Opérer en lignes espacées de 15 cm et bien disperser les graines. Fermer les sillons, tasser et arroser en pluie fine. A récolter en juin-juillet.

Du 20 au 21 Lune ascendante
Jour fleurs
Au chaud, en terrines, semer des choux-fleurs ‘Serac’ ou ‘Neckarperle’. Disperser les graines et couvrir de terre fine. Tasser avec une planchette. Eclaircir les plants après la levée et les repiquer au chaud, en février.

En serre, en caissette, semer des bégonias semperflorens, oeillets Chabaud et pélargoniums. Ne pas couvrir les graines des bégonias, maintenir frais et étiqueter.

Du 22 au 24 Lune ascendante
Jour feuilles
Au chaud, semer des laitues pommées ‘Appia’, ‘Reine de mai’ et à couper.
Au chaud, semer des choux cabus ‘Coeur de boeuf’, ‘Tête de pierre’, ‘Marché de Copenhague’ et ‘Express’. Les repiquer en pépinière bien exposée quand ils auront 2 ou 3 feuilles. A récolter en juin-juillet. Enterrer les tiges jusqu’aux premières feuilles.
Pour prolonger les récoltes malgré le froid, couvrir d’un voile d’hivernage la mâche, les épinards et les laitues d’hiver.
Le 25 Lune ascendante
Jour graines et fruits

(après 12h33)
Avant 12h33, finaliser les travaux commencés la veille.Apres 12h33, semer les pois ronds, les mangetout et les fèves.
Du 26 au 28 Lune ascendante
Jour racines
Sous abri, semer des radis de tous les mois ‘de Dix-huit jours’, ‘Flamboyant 5’, ‘Gaudry 2’. (Semer les variétés rondes en surface, les demi-longues à 3 cm de profondeur). En même temps, semer des carottes ‘Marché de Paris 4’ ou ‘Touchon’.
Astuce : mélangez les graines de radis avec celles de carottes : en récoltant les radis dans un mois, vous éclaircirez les carottes. Sous abri, semer des navets ‘Jaune boule d’or’, ‘de Croissy’ ou ‘de Milan rouge’. Protéger des limaces et éclaircir les jeunes plants.
Le 29 Lune ascendante
Jour fleurs
Avant 12h39, En terrine, au chaud, semer les pélargoniums et les bégonias semperflorens.
Lune descendante
L’apres-midi, préparer les emplacements des futurs artichauts.

S’il ne gèle pas, planter les grimpantes sur un support adapté à leur vigueur et les rosiers à racines nues.

Du 30 au 31 Lune descendante
Jour feuilles

à partir de 15h50 le 30
Le 30, ne jardinez pas avant 16 h 05 (périgée).

Le 31, ne jardinez pas (noeud lunaire).

Couper les rames de noisetier. Préparer l’emplacement de la future aspergeraie. Si le sol n’est pas gelé, installer une haie d’arbustes feuillus. Les écarter de 80 cm à 1 m, arroser.

 

Et si vous voulez en faire un favori voici le lien :

https://www.rustica.fr/articles-jardin/calendrier-lunaire-janvier,7911.html?utm_source=newsletter_edito&utm_medium=email&utm_campaign=1013

Il y a aussi le calendrier de jardinier amateur, tous deux sont de bon conseil  .

@+ Bonne journée

 

Conception de supports tomates résistants grands vents

Amis jardiniers bonjour.

Mes premières années de culture à Méréville m’ont valu de devoir haubaner mes piquets de tomates cassés ou couchés par  des rafales de vent fort . Un coup vent du large, une autre fois vent du Nord  .

J’ai adopté donc  une solution efficace   :  Je plante profondément un tripode  à chaque extrémité de la rangée double et une cordelette  tendue les relie .

Source : pour avoir déjà planté des fruitiers en zone découverte ,  j’avais  fabriqué de simples  tuteurs 3 branches articulés sur  trois pieux enfoncés . Le tronc des arbustes  enserré entre trois points, au moyen d’un morceau de tissu ou de chambre à air , ne peut plus bouger  latéralement et peut s’enraciner profondément .  Je n’ai rien inventé, nos anciens faisaient déjà cela . Dans le Roussillon pour les tomates en plein champ  les tuteurs sont reliés par quatre en hauteur formant des pyramides 4 côtés stables au poids des fruits et vents .

Les piquets tuteurs,  qu’ils soient en canne de Provence ou mieux en  bambou  sont plantés et viennent s’appuyer contre la corde où ils seront ligaturés  par 2 ou 4 à intervalles réguliers ( idéal 4 pieds de tomates au m2 ) et fini la casse .  Chaque pied de tomates est lié  au tuteur tous les 15 à  20cm de haut  et les dépassera si l’on supprime les gourmands ).

Les pieux, des tripodes  en bois , ( /) 50mm à 60mm,  sont préalablement traités  par le feu puis par  imprégnation d’huile de lin diluée  . Ils sont enfoncés  avec pré-trous à la barre à mine et masse .

Chaque pieu-poteau est en deux parties articulées par un boulon ou grosse vis . La partie plantée mesure environ 50  cm de haut et reste en partie apparente au dessus du  sol . L’élément supérieur  ( 2m) est vissé ou boulonné  à sa base  sur le pieu enfoncé .  Les trois poteaux sont  ligaturés  ensemble formant une pyramide à 3 côtés  très résistante .

Détails : je n’utilise que des liens en raphia ou sisal putrescibles   sur les tuteurs . J’évite les piquets fer qui  chauffent au soleil et brûlent la tige des tomates si elle est  au contact  .  J’utilise un arrosage goutte à goutte par gravité avec réservoir   afin d’éviter les stress hydriques et les culs noirs  qui en résultent .   J’apporte des fertilisants naturels  à la formation des fruits et j’alterne les purins d’ortie et de consoude en arrosage foliaire jusqu’au début de maturation .  Je traite une à deux fois ou après pluie au BT lutte bactérienne pour les noctuelles ( trous dans les tomates ) En fin d’année je démonte le tout et le range au sec pour l’année suivante (3éme année d’utilisation passée) .

Cette 3 ème année,  les parties bois enfoncées en terre ont quand même marqué un début d’attaque par les champignons donc de pourriture . Qu’à cela ne tienne, leur remplacement est déjà prévu par des segments de cornière métal pré-percés pour recevoir la partie aérienne toujours en bois .

Voici quelques images et un croquis explicatif de mon  petit bricolage .

Bonne lecture.

 

Tripode poteaux de (/) 50mm x 2m
assemblage par boulon à la base entre pieux enterrés et poteaux aériens  du tripode.
liaison supérieure du tripode ( ici sangle et vis )
L’ensemble prêt à recevoir les plants .

La récolte à été des plus productives avec de gros fruits et sans utilisation de bouillie bordelaise cette année . Le matériel est démonté et rangé la parcelle est ensemencée  d’engrais vert , le fumier de mouton se composte  et prêts pour l’année prochaine.

En projet la saison prochaine j’étalerai les plantations de tomates en commençant sous cloches  pour éviter les coups de froid et en décalant d’un à deux mois  des  tomates grappes et des Marmande plus tardives

@ Bientôt .

Lutte naturelle contre les adventices

Amis jardiniers au naturel bonjour,

Je vous joins un lien vers un article de Rustica  avec quelques techniques pour limiter la pousse des adventices  .

J’ attire votre attention sur une en particulier celle du faux semis . La moindre humidité dont celle des rosées nocturnes  faisant grainer pourquoi ne pas la provoquer sur les futures bandes de semis ou de plantation . Pour cela griffer en surface le sol et l’affiner puis arroser . Dés que le tapis de mauvaises herbes est bien sorti (2 à 3 semaines ) , et avant de semer ou planter,  il suffit de sarcler seulement en surface  sinon, les mauvaises graines situées plus en profondeur en profiteraient pour germer .

Le lien :

https://www.rustica.fr/articles-jardin/7-astuces-naturelles-contre-adventices,2236.html?utm_source=newsletter_edito&utm_medium=email&utm_campaign=964

et pour les plus résistantes :

Pour le chien dent,  la seule solution est d’enlever tous les rhizomes lors d’un retournement de sol en profondeur . Pour le liseron Il existe deux plantes incontournables pour en être débarrassé : Tagetes nématocide, d’une hauteur de deux mètres, possède des racines qui secrètent un poison agissant tel un herbicide contre le liseron. Plus petit, le Tagetes patula qui n’est autre que l’Œillet d’Inde est idéal pour prévenir l’installation du liseron ( laisser pourrir les racines en place)

source :   http://www.deco.fr/jardin-jardinage/arbre-arbuste/actualite-751191-5-conseils-eliminer-liseron.html

@+   Bonne lecture et surtout bonne mise en application .